Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

Union Locale CGT de Lanester, Hennebont et sa région.

LES URNES ONT PARLE Caudan le 02 juillet 2014

LES URNES ONT PARLE    Caudan le 02 juillet 2014  

Cela prouve une fois de plus, la détermination et l’attachement des salariés du 1er collège à la Fonderie de Bretagne et à son syndicat CGT, avec un résultat sans appel : 86.5% de votants. Tous les candidats présentés ont été élus à hauteur de 90%. La solidarité affichée en décembre 2013 a démontré que les salariés sont unis et soudés derrière la CGT. Le jeudi 26 juin 2014 au soir, la direction RENAULT avait la « gueule de bois ».

TENTATIVE DE CORRUPTION !

HONTE A VOUS !

La direction avait tenté de tuer le syndicat CGT SBFM, en coupant sa tête avec une mise à pied de son secrétaire général. La direction n’étant pas arrivée à ses fins, elle a tenté de monter un syndicat CFDT, en offrant promotions et évolutions de carrières à certaines personnes. Du jamais vu à la Fonderie, mais apparemment monnaie courante chez RENAULT. Des échos nous étaient parvenus.

NOUS NE SOMMES PAS SURPRIS !

Le syndicat CGT SBFM, avait fait le choix de ne pas parler de cette tentative de corruption avant les élections. Nous voulions des élections « PROPRES ».

CE QUI N’ETAIT PAS LE CAS DE TOUT LE MONDE.

La hache de guerre est déterrée et la paix sociale est aux oubliettes.

Votre secrétaire du comité d’entreprise, Patrice le Formal, a alerté tous les représentants syndicaux au comité de groupe Renault, qui se tient cette semaine. Il est convoqué dans les jours à venir, chez le DRH France du groupe, M.AGULLON, afin d’éclaircir cette MAGOUILLE.

Pour ceux qui pensaient que RENAULT était blanc comme neige.

DETROMPEZ VOUS !

RENAULT n’a honte de rien. Après avoir reçu plus de 500 000 euros, au titre du crédit d’impôt compétitivité et emploi, elle n’embauche toujours pas. Pendant ce temps-là, nous continuons de connaitre des difficultés à recruter du personnel en main -d’œuvre direct. (Sableur, couleur, usineur…)

La Fonderie de Bretagne continue en même temps de demander des subventions au Conseil Général, qu’elle a obtenu, environ 3, 2 millions d’euros. Elle justifie ces demandes sur des poursuites d’investissements et sur la création d’un ilot « NOYAUTAGE ».Pour être clair, nos impôts, les impôts des morbihannais et des bretons financent le PROJET FDB 201… ?

Mais ils n’ont toujours honte de rien car en septembre 2015, ils vont nous demander de laisser nos temps de pause et supprimer des RTT pour l’équipe de nuit en échange d’une meilleure ergonomie et des conditions de travail.

POUDRE AUX YEUX.

A ce jour, aucun ergonome n’est venu dans l’entreprise. A part les balancelles du noyautage et quelques travaux sur UPC, peu de choses ont été faites en termes d’ergonomie. Le travail reste toujours aussi dur et pénible pour tous les salariés. Mais, pour notre direction, ce n’est pas le cas car nous travaillons dans une usine où la pénibilité n’existe pas à leurs yeux :

Ils nous demandent de faire 2 heures de plus par jour et par équipes.

La direction FDB tente de nous faire avaler le losange en douceur. Mais ses errances, ses erreurs, ses provocations quotidiennes et son mépris envers les salariés du 1er collège mettent en péril l’avenir de la Fonderie.

Alors M.WIBAUX, avant qu’une explosion sociale voie le jour, le Syndicat CGT SBFM, vous demande de revoir votre copie ainsi que votre façon de diriger l’entreprise.

LES SALARIES SONT FATIGUES ET ECOEURES MAIS RESTERONT SOUDES AVEC A LEURS COTES LE SYNDICAT CGT SBFM.

LA CGT, C’EST L’INFORMATION PAS LA CORRUPTION !!



16/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres